lundi 10 janvier 2011

gestion des déchets hospitaliers




la récupération du matériels et des objets médicales ou à usages médicales et/ou paramédicales en fin de vie ou des déchets médicales pour les traités ou les recycler représente est vraiment très absent dans notre pays .
et parce que les hôpitaux et les établissements de santé sont des producteurs de déchets et ils sont obligé de leurs bonne gestion donc ils seront surement des clients potentiels ... cela à deux enjeux pour ces établissement un enjeux économique par la réduction des couts de gestion des déchets et un enjeux juridique parce la loi les oblige à lister leurs déchets et les classifier selon leurs fonction leurs nature et leurs caractéristiques
il n'y pas vraiment de gestion de déchets provenant du domaine médicale ou hospitalier, il existe plusieurs systèmes de recyclage et de gestion de déchets dans le marché industriel il suffit d'importer la solution et de la mettre en place, faut voir aussi avec un salon de ces technologies qui a eu lieu il y a deux ou trois mois, donc on peut lister beaucoup de choses a faire on peut parler du traitement aussi dans le volets de la désinfection thermique ou chimique on peut aussi parler de l'incinération,
vous pouvez ajouter à ces services d'autres services comme par exemple : l'accompagnement dans le tri, le conseil en matière de gestion, entreposage la gestion du stock de ces déchets, le transport, l'hygiène la sécurité ....

ce qu'on peut recommander :

l'incinération comme première alternative:

l'incinération c'est le principal moyen d'élimination ce ce type de déchets mais ce n'est pas très écologique parce qu'elle peut avoir des effets néfastes sur la santé humaine et de l'environnement. alors dans ce cadre la vous pouvez avoir ou instaler un four pour cela, même si on encorage pas cette pratique.

Réduction des déchets à la source :
Réduire la quantité des déchets toxiques à la source, ou bien comme on dit dans le milieu professionnel "réduction à la source", c'est porter de l'aide a ses clients pour réduire leurs quantité ou leurs problèmes avec les déchets médicaux. Par exemple si moins de matériaux dangereux sont utilisés depuis le départ, moins ils seront éliminés par des procédés tels que l'incinération. donc le recyclage sera plus facile et il y aura moins d'impact sur l’environnement. Mettre en évidence des produits de substitution ou à contenu recyclé et l'utilisation des technologies de remplacement peut aussi aider les installations en réduisant la quantité de déchets envoyés aux sites d'enfouissement.

Ségrégation appropriée des déchets :

Chaque jour, les déchets non dangereux sont mélangés avec des déchets dangereux dans le même bac, c'est très courant sa chez nous. Comme le coût d'élimination des déchets médicaux est actuellement coute plus que les déchets municipaux je n'ai pas des spécifications de prix pour le Maroc mais c'est claire que c'est incomparable, donc c'est une des incitations qui peut vous poussez a investir la dedans donc la séparation des déchets médicaux à et des déchets non-médicaux, les déchets dangereux de ceux non dangereux peut à elle seul construire un business. Comme le coût d'élimination des déchets médicaux est actuellement plus de 480 $ par tonne.

Recycling Recyclage :

La majorité des déchets hospitaliers sont similaires à ceux trouvé dans les bureaux, les hôtels et les restaurants. La majorité des déchets hospitaliers peut constitué le même intérêt que celui Trouvé dans ces endroits la. Le recyclage peut récupérer des ressources intéressante à partir de déchets médicaux qui sont dans leurs plus grande partie coûteux. Afin de mieux recycler il faut favoriser les produits fabriqués à partir de matières recyclées ou recyclables en post-consommation et qui peuvent également construires des ressources pour les sites d'enfouissement ou d'incinération.

Alternatives à l'incinération :

Comme alternatives des incinérateurs des déchets médicaux, les installations dans quelques usines comment celle d'Ontario ont d'autres méthodes qui visent à réduire la toxicité des déchets médicaux.Une autre technologie est l'autoclavage sur place (stérilisation à la vapeur). il y a aussi une autre technologie celle de l'autoclavage (Stérilisation à la vapeur). Autoclaves consiste essentiellement à mettre sous pression et cuire les déchets à des températures élevées, supérieures à 200 ° F pendant une longue période, pour tuer les agents pathogènes et de rendre les déchets stériles. Cette solution réduit considérablement la pollution de l'air et l'eau, elle aide les hôpitaux et les autres établissements de soins de santé à faire leurs part des choses pour «protéger la santé humaine." la solution aide aussi à réduire considérablement la pollution de l'air et l'eau.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire